3/2014 Bien-être aux toilettes

Des toilettes publiques doivent répondre à des besoins divers et variés, d’où l’intérêt d’exigences légales minimales. Les toilettes privées, en revanche, s’adaptent aux besoins de ses utilisateurs. Si une limitation physique – une paraplégie par exemple – reste constante, il est possible de déterminer avec précision les critères auquel le WC doit répondre et de les mettre en œuvre.

Edition 3/2014

2/2014 Bonne route

Un fauteuil roulant électrique adapté et équipé du bon accessoire facilite considérablement la vie quotidienne des utilisateurs et de leurs proches. Le choix du bon produit dépend de l’évolution et du stade de la maladie. Une consultation professionnelle individuelle est une condition indispensable.

Edition 2/2014

1/2014 Comment les automobiles s’adaptent aux passagers

Toute personne réduite dans sa mobilité doit faire face à de nombreuses difficultés. La voiture est un excellent moyen – et pour de nombreuses personnes le seul moyen – pour se déplacer de A vers B dans un délai raisonnable, être autonome et profiter d’une certaine qualité de vie. Mais quelle automobile se prête à une transformation adéquate?

Edition 1/2014

3/2013 Moyens auxiliaires électroniques

Aujourd’hui, la communication est dans toutes les bouches. Internet, e-mail, réseaux sociaux et smartphones sont omniprésents. Mais qu’est-ce que la communication ? Que signifie-t-elle pour les personnes handicapées qui disposent d’un langage parlé insuffisant ou inexistant? L’article ci-dessous vous en apprendra davantage sur la communication et, notamment, la «Communication améliorée et alternative» …

Edition 3/2013

2/2013 Avoir les pieds bien sur terre

Environ 87 pour cent de toutes les amputations sont la suite d’une occlusion artérielle périphérique. Celle-ci se manifeste par un rétrécissement pathologique des artères dans les jambes. Le terme courant utilisé pour cela est «artériosclérose». Deux tiers des patients affectés ont plus de 60 ans …

Edition 2/2013

1/2013 Petites aides – grand effet

Le quotidien – la plupart des personnes entendent par là des gestes répétitifs qui vont de soi. S’habiller et se déshabiller en font tout aussi bien partie que faire ses courses ou se laver les dents. Une personne à mobilité réduite n’est plus capable d’exécuter certaines de ces activités …

Edition 1/2013