Origine et traitement de la légasthénie

Comment les enfants apprennent-ils le langage écrit? Les différentes étapes de cet apprentissage aident à mieux comprendre les troubles de la lecture et de l’écriture. Le progrès technologique et la compensation des désavantages permettent d’atténuer ces troubles.

Apprendre à lire et à écrire demande du temps. Les spécialistes distinguent trois phases d’apprentissage qui se chevauchent en partie. La durée de chaque phase est individuelle.

La phase logographique

L’enfant en âge préscolaire se trouve dans la phase logographique. Il reconnaît les mots à partir d’indices visuels ou graphiques (logos Migros, Coop ou Coca-Cola). L’essentiel ici est le contexte et non les unités sonores.

La phase alphabétique

La phase alphabétique s’étend du jardin d’enfants à la 2e année primaire. L’enfant apprend les correspondances graphèmes-phonèmes et convertit ce qu’il entend en lettres. Il transcrit les mots de manière phonétique – donc comme on les prononce. Il ne connaît pas encore de règles d’orthographe.

Pour l’apprentissage de la lecture, l’enfant commence à composer des mots à partir de lettres. Ce processus est exigeant puisqu’il doit d’abord déchiffrer les signes dans sa tête. A ce stade, il ne comprend pas encore ce qu’il lit.

La phase orthographique

La phase orthographique débute au cours de la 2e classe. L’enfant prend progressivement conscience que les mots ne s’écrivent pas tous comme ils se prononcent. En lisant, il développe un vocabulaire visuel, identifie de plus grandes unités comme les syllabes et sa lecture devient plus fluide. C’est à ce stade qu’il acquiert les compétences essentielles pour sa scolarité.

Impact sur l’apprentissage du langage écrit

L’apprentissage du langage écrit dépend de différents facteurs: les facteurs individuels et les facteurs sociaux:

  • les facteurs individuels sont p. ex. une prédisposition génétique à la légasthénie, un trouble du langage ou de la parole, des troubles sensoriels, neurologiques, de l’apprentissage ou des déficits phonologiques;
  • les facteurs sociaux peuvent être un établissement scolaire avec un faible niveau d’exigence ou un enseignement insuffisant du langage écrit. Mais également la pauvreté, l’absence d’encadrement familial ou une connaissance et utilisation insuffisantes de la langue cible dans l’environnement social.

En résumé: le risque pour l’enfant de développer un trouble de la lecture et de l’écriture sera d’autant plus élevé que le nombre de facteurs réunis est important.

Evolution et pronostic de la légasthénie

Bien souvent, les enseignants constatent un retard dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture dès les premières semaines ou les premiers mois de la scolarité. Ces enfants n’arrivent pas à suivre malgré l’encouragement et les stratégies mises en œuvre. Il ne faut pas s’attendre à une amélioration soudaine. Ce déficit aura un impact sur la réussite scolaire et le choix ultérieur d’une profession.

Surmonter les examens par la compensation des désavantages en dépit d’une légasthénie

Même si l’évolution et le pronostic ne sont pas roses, les enfants légasthéniques ne sont pas livrés à eux-mêmes.La détection et l’intervention précoces sont essentielles: soutien intégratif ou logopédie de la part des enseignements ou milieu familial engagé. Les enfants ou leurs parents peuvent également demander une compensation des désavantages. Celle-ci concerne les modes d’examen: les contenus et le nombre des épreuves restent certes les mêmes, mais l’enfant dispose de plus temps pour les épreuves écrites, a le droit d’y répondre par oral et non par écrit ou bien d’utiliser son ordinateur.

Ordinateurs, laptops, iPads: la demande en moyens auxiliaires augmente

Les moyens auxiliaires techniques tels qu’ordinateurs, laptops ou iPads ont beaucoup évolué ces dix dernières années. C’est également le cas des moyens auxiliaires scolaires. Certains programmes ou applications disposent d’une fonction de lecture à haute voix dans différentes langues, ce qui permet à un enfant de se concentrer sur le contenu du texte et sa compréhension. Hormis les logiciels d’aide à l’écriture, il existe des logiciels de traitement de texte qui convertissent les mots prononcés en texte.

Demandes à l’AI et financement: la FSCMA conseille

Ces moyens auxiliaires contribuent à la réussite scolaire des personnes légasthéniques et facilitent leur accès au monde du travail. Un choix de logiciels et d’applications est disponible sur le Portal Pédagogique Fribourgeois. La FSCMA constate un essor dans ce domaine. Ses spécialistes assistent la clientèle pour les demandes à l’AI et en matière de financement.

Source : Exma INFO, Edition 3-2021

Par Karina Peters 29.09.2021 Pas de commentaires

Commentaires